Les français et les fractures de mobilité dans les territoires

Ipsos a récemment publié les résultats d’une enquête réalisée auprès de 4000 personnes de la population active française, avec comme objectif de mieux comprendre leurs pratiques, difficultés et attentes en matière de trajets quotidiens.

L’enquête a permis de faire apparaître des fractures territoriales, sociales et économiques sui se cumulent en France.

Pour en savoir plus :

https://www.ipsos.com/fr-fr/les-francais-et-les-fractures-de-la-mobilite-dans-les-territoires

Chiffres clefs

  • – 75% des actifs français utilisent leur voiture pour se rendre au travail.
  •  
  • – Seuls 18% empruntent les transports en commun, ces derniers n’étant majoritairement utilisés qu’à Paris et en première couronne.
  •  
  • – 52 minutes par jour en moyenne sont consacrées aux trajets domicile-travail, avec des disparités importantes suivant les territoires.
  •  
  • – 52% des actifs considèrent que leurs conditions de trajet se sont dégradées au cours des 10 dernières années et 15% les jugent inacceptables (26% en Ile-de-France ; 27% de ceux qui empruntent les transports en commun).
  •  
  • – 107€ en moyenne sont dépensés par mois pour les trajets domicile-travail, ce budget atteignant même 139€ en zone rurale et 130€ en milieu périurbain. Les ouvriers sont la profession qui dépense le plus pour ces trajets (115€ en moyenne).
  •  
  • – Peu d’alternatives existent pour réduire ce budget : 74% des automobilistes déclarent qu’ils aimeraient pouvoir prendre les transports en commun, mais 48% estiment que cela leur est impossible.
  •  
  • – Un sentiment de vivre « un peu trop loin de tout » (30%) se développe, particulièrement en zone rurale (66%) et périurbaine (46%).
  •  
  • – Le sentiment d’abandon par les pouvoirs publics augmente : 36% pensent que les pouvoirs publics en font moins là où ils habitent (58% des ruraux, 52% de ceux qui jugent leurs conditions de déplacement inacceptables).