La mobilité des français en question - Baromètre Elabe

En complément de l’enquête Ipsos « Les français et les fractures de mobilité dans les territoires » dont nous parlons dans un autre article, Elabe pour l’Institut Montaigne a publié son baromètre des territoires. Elabe amène un supplément d’information sur la mobilité et le « bonheur privé/souffrance sociale » qui est modulé par le rapport subi ou choisi que les français entretiennent avec leur territoire et avec la mobilité sociale.

En effet, la mobilité n’est pas qu’une problématique de déplacement et de moyen de transport : elle recouvre également des dimensions de construction sociale sur ce que les individus pensent pouvoir faire en fonction de leur lieu de résidence mais aussi de leurs opportunités. Au Réseau APREVA, nous luttons pour que la mobilité soit rendue possible, pour l’inclusion professionnelle mais aussi sociale.

 

Elabe a mis en évidence 4 grands profils de français :

Un premier groupe (21%) se sent totalement affranchi des contraintes territoriales et sociales et réalise son projet de vie sans entrave. Il a « les moyens socioculturels de surmonter les obstacles, de s’emparer des opportunités et de tirer parti des évolutions de notre société ». Ce sont des « Français affranchis ».

Un second groupe (22%) a clairement choisi de s’enraciner sur son territoire où il est heureux de vivre, protégé de la violence sociale. Ce sont des « Français enracinés ».

Un troisième groupe (25%) se sent assigné à son territoire et subit de plein fouet les inégalités sociales et territoriales. Ce sont les « Français assignés », bloqués géographiquement et socialement, dessinant leur avenir et celui de leurs enfants avec pessimisme.

Un quatrième groupe enfin (32%) vit une forte tension entre son aspiration à la mobilité sociale et territoriale et une difficulté à s’affranchir de leur situation socio-économique et des inégalités territoriales. Elabe les appelle les « Français sur le fil ».

« L’impossibilité de choisir sa mobilité est peut-être ce qui mine le plus le moral des Français. » Enquête Elabe pour l’Institut Montaigne

En savoir plus : http://www.emploiparlonsnet.pole-emploi.org/articles/la-mobilite-des-francais-remise-en-question/